Vous acquiescez tout le temps au travail. Vous avez peut-être peur de l’isolation ou d’être repoussé, peur de conflit ou vous êtes sous pression, n’avez pas confiance en vous et vous n’arrivez pas à dire non à vos collègues ni à votre supérieur. Par ailleurs, tout prendre sur vous et dire oui tout le temps n’est pas bon ami. Il est donc important de savoir dire non, mais bien sûr avec tact. Explications !

Pourquoi c’est important, de savoir dire non au travail ?

Vous avez l’habitude de toujours dire oui au sein de votre travail, et de faire les tâches de vos collaborateurs alors que vous êtes occupé sur les vôtres. Vous faites cela par peur d’avoir une répercussion dans votre carrière ou d’être vu comme une personne incompétente.

Par ailleurs, décliner un travail en plus vous débarrasse des surplus de tâches à finir dans un délai très bref qui peut avoir une conséquence tant dans votre vie professionnelle que personnelle, et de bien terminer les vôtres à temps sans stress ni frustration.

Il faut de ce fait connaitre vos limites et savoir dire non afin de vous préserver du surmenage et imposer sa personnalité envers tout le monde. Bien évidemment, il n’est pas question de dire non n’importe comment, mais connaître vos limites sur vos fonctions et savoir aider dans le temps.

Refuser avec tact à ses collègues : comment ?

Dire non avec tact dans votre lieu de travail ou bien même dans votre vie en général, vous devez prendre le temps de réfléchir avant de répondre, ainsi vous pouvez consulter votre agenda et connaître votre planning et d’y adapter votre aide si possible.

Vous devez trouver les meilleurs arguments qui ne vont pas les blesser ni affecter votre travail. Soyez fiers d’être débordés en lui montrant que vous ne pouvez pas lui apporter votre aide. Ou bien, vous pouvez leur montrer que vous n’êtes pas apte à effectuer ces tâches.

Il est de votre bien de leur donner une solution qui peut résoudre le problème, et que vous soyez gagnant-gagnant. Proposez-vous, soit vous pouvez faire une partie du service, mais pas la totalité, soit que le délai ne vous convient pas, soit qu’une personne peut s’en charger à votre place. Tout en respectant la politesse et la diplomatie.

Dire non avec tact à son supérieur : de quelle manière ?

Refuser un service de votre supérieur est très délicat. Il s’agit ici de décliner avec respect le travail supplémentaire de sa part. En effet, s’il vous le propose c’est soit il vous fasse amplement confiance soit il impose son autorité.

Par ailleurs, vous êtes dans l’obligation de tout accepter sauf si vous trouvez qu’il abuse de son droit de supérieur. Vous pouvez de ce fait refuser d’exécuter les travaux supplémentaires qu’il vous impose si votre excuse est valable.

Ainsi, vous pouvez lui demander un temps de réflexion et d’analyse des situations afin de trouver un justificatif de votre déclin tout en lui proposant une solution adéquate qui lui convient.

Comment dire non avec empathie ?

Pour refuser un service requis, vous pouvez le faire avec une once d’humour en encourageant votre collaborateur. Ceci est pour lui éprouver votre empathie

Avoir le franc parlé et bien sûr dans le respect mutuel, et éviter les explications trop longues en « parlant beaucoup pour ne rien dire » qui peut engendrer une méfiance. Aussi, soyez poli, essayez de lire l’article sur l’empathie de Soi, libre, heureux avant de donner votre réponse.

Un refus bien réfléchi est la marque de votre écoute et votre respect envers vos collaborateurs.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

1000€/mois en 1h/jour


3 astuces pour gagner 1000€/mois en 1h/jour

Inscris-toi sur la liste pour recevoir la méthode

>